L’UKRAINE envahie par les russes: la guerre en Europe.

résistance Ukraine

l’UKRAINE envahie par les russes: la guerre en Europe.

Depuis maintenant trois jours, les troupes russes ont envahi de toutes parts l’UKRAINE. Nous sommes aux portes de l’Union Européenne, la guerre est sur notre continent , à moins de deux heures d’avion  de Paris.

L’incrédulité des capitales européennes  qui doutaient de la détermination de Poutine, le cynisme de Jo BIDEN, qui en annonçant que les USA n’interviendraient pas directement dans ce conflit latent, a offert un permis de tuer aux russes.

Avec un courage exceptionnel, exemplaire, le peuple ukrainien et leur président montrent au monde entier que rien n’est joué d’avance, même face à une des plus grosses armées au monde.

Si l’ONU démontre son inutilité, on peut remarquer la mobilisation de l’UE, certes avec des heures et des heures de discussions internes pour définir les règles de sanctions économiques, en particulier sur l’arme bancaire SWIFT. Mais samedi les allemands ont fait un pas, en acceptant l’exclusion partielles des banques russes et le gel de tous les avoirs de la banque centrale russe (640 milliards de $).

Oui ces sanctions fortes auront un impact sur notre propre confort individuel, en Allemagne, en France et dans toute l’Europe!

Oui le gaz et le pétrole vont être cher; oui le blésa grimper… Mais serions-nous si inhumains d’accepter que le peuple ukrainien disparaisse pour notre confort d’un jour.

Remercions aussi les sportifs et artistes qui ont décidé de ne participer à aucune rencontre en Russie, ni à domicile.

Si l’UKRAINE TOMBE SOUS LE JOUG RUSSE, QUI SERA LE SUIVANT ?

Les russes ont menacé ouvertement les finlandais et les suédois: la folie de Poutine n’a pas de limite.

La mobilisation internationale doit se poursuivre, militaire par un soutien actif et immédiatement pour l’armée ukrainienne, tout comme il faut renforcer la présence des forces de l’OTAN aux frontières de l’alliance. 

Mardi 1 mars au Sénat, la commission des affaires étrangères, de la Défense et des Forces Armées auditionnera à huis clos la ministre des armées. Puis à 19h ,dans l’hémicycle un débat 50-1 (débat sans vote) aura lieu, lui est retransmis en live sur le site du SÉNAT, www.senat.fr 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.