Jean-VERDIER pour les Nuls

Jean-VERDIER pour les NULS,  un hôpital  au service du territoire !

Vous êtes tous les jours plus nombreux à vous mobiliser pour l’hôpital J. VERDIER-BONDY: plus de 2000 sur change.org et 5000 sur les initiatives syndicales et citoyennes.

Continuons, pourquoi?

Le directeur de l’aphp, sous couvert de modernisme propose à chaque page de ses documents  de placer l’hôpital dans le XXI siècle! Soit, pour ce faire il propose de transférer les activités de pointe comme la gastro-entérologie, le pôle mère-enfant et  la maternité, les urgences lourdes…etc, les blocs opératoires …à AVICENNE_BOBIGNY.

A Bondy resteraient la médecine du sport ( mais le vrai centre de performance  est à l’INSEP), les urgences médico-légales…les urgences de premier niveau – pas de cas graves- et cerise sur le gâteau: un TEP-IRM de dernière génération pour des examens médicaux, sachant que cet IRM permet de procéder à d’excellentes investigations…Mais les résultats seront interprétés par les équipes médicales qui auront préscrits cette demande.

La communauté médicale choisit Avicenne-BOBIGNY

Le directeur de l’APHP s’appuie sur la communauté médicale très favorable à cette réorganisation: bien sûr puisque tous les plateaux techniques seront à AVICENNE. Pourquoi voudriez-vous qu’un Professeur d’université en médecine ou chirurgie reste à Bondy ? Ni pour la qualité de son travail ni même pour sa carrière puisque les postes les plus prestigieux sont d’abord à PARIS INTRA-MUROS (PU-PH) puis sur Avicenne ou St Ouen.

Il est donc illusoire de croire que des professeurs « de renom » viendront travailler dans cette structure médicale qui s’apparente à une polyclinique.

De même, jamais les médecins de ville viendront s’y implanter, cela a déjà été tenté, cela n’a jamais abouti.

Plus de maternité

Fermeture de la maternité (plus de 2000 accouchements par an) et construction de toute pièce une  nouvelle maternité et une maison de naissance sur BOBIGNY ! 

Une polyclinique? Un dispensaire?

Une polyclinique moderne, certes, mais sans plus aucun service hospitalier ou universitaire voilà le petit projet sans ambition et méprisant pour nos concitoyens.

Nous soutenons qu’un projet alternatif est viable 

Pourquoi ne pas laisser sur J. Verdier la maternité, le pôle mère-enfant et des blocs opératoires de premiers niveaux (avec anesthésistes et chirurgiens)  dans le bâtiment principal (donc en investissant sur BONDY)

le rapport  évoque la vétusté de Verdier: certes la commission de sécurité a relevé les déficiences….Mais lorsque j’étais moi-même maire, nous avions prononcé un arrêté de fermeture! pour obliger l’aphp à exécuter des travaux; et sachez que cela a été fait aussi à Avicenne Bobigny.

En investissant sur le bâtiment principal (pôle mère-enfant, fameuse polyclinique, blocs opératoires…) l’APHP donnerait un véritable signe de confiance en son hôpital.

Et  les financements ? des sirènes…

Pour tout cela c’est au moins 60 millions d’euros. L’APHP qui est sur-endettée et sous tutelle de « Bercy » , le directeur veut donc que la maire de Bondy, dans son PLU, autorise la constructibilité de ses parcelles pour « urbaniser et densifier » ainsi si Bondy y consent, la commune  paiera en plus et de fait  le transfert vers BOBIGNY – les maires socialistes successifs Maurice COUTROT, Claude FUZIER & Gilbert ROGER s’y sont toujours opposés.

Restons mobilisés pour empêcher ce funeste projet

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.