DCNS: le contrat du siècle en Australie

Le choix par l’Australie de la France et de DCNS comme partenaires pour la construction de douze sous-marins d’attaque à propulsion diesel et électrique est historique : estimé à 34 Md€, le programme comprend la maintenance et la formation des équipages en Australie. Il marque une avancée décisive dans le partenariat stratégique entre les deux pays, qui vont coopérer pendant cinquante ans sur la capacité sous-marine.

Ce nouveau succès industriel français injectera 8 milliards d’euros dans notre économie et permettra de maintenir ou créer environ 4 000 emplois, notamment à Cherbourg, où sont construits les sous-marins, ainsi qu’à Brest, Lorient et Nantes.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.