Tunis : lutte contre le terrorisme

Le président de la République s’est rendu dimanche à Tunis, pour participer à la marche internationale contre le terrorisme. Tous les démocrates doivent s’unir pour lutter contre le terrorisme. La France, amie de la Tunisie, devait être présente. Le renforcement de la coopération franco-tunisienne en matière de lutte antiterroriste sera abordé lors de la prochaine visite d’Etat à Paris du président tunisien. La France, la Tunisie : ce sont toujours des pays symboles qui sont attaqués.

Le Président de la République a participé à la grande marche internationale contre le terrorisme organisée ce dimanche à Tunis. Il a appelé tous « les démocrates » à unir leurs forces pour « lutter contre le terrorisme » (PR, 29/03/15). Il était accompagné du secrétaire d’État aux Affaires européennes, Harlem Désir.

« Le terrorisme a voulu frapper un pays, la Tunisie, qui avait engagé le Printemps arabe […] et qui a eu un parcours exemplaire en matière de démocratie, de pluralisme et de défense des droits des femmes » (PR, 29/03/15) :
– « La France, amie de la Tunisie devait être [présente] au côté du peuple tunisien », pour rendre « hommage » aux 22 victimes de cet attentat odieux, avec une pensée particulière pour les « quatre ressortissants français » ;
– « La Tunisie a été frappée par un acte terroriste, comme la France l’avait été. Les manifestations du 11 janvier sont dans toutes les mémoires. Les Tunisiens voulaient aussi [ce dimanche] qu’il y ait cette solidarité internationale, autour de la lutte contre le terrorisme » ;
– « Ce sont finalement toujours des pays symboles qui sont attaqués, des pays qui défendent les libertés, le droit, le pluralisme, la démocratie ».

« Nous avons avec la Tunisie une coopération en matière de renseignement [et] de sécurité que nous allons encore renforcer » (PR, 29/03/15) :
– Bernard Cazeneuve était dès le 20 mars en Tunisie pour examiner l’ensemble du dispositif de la coopération antiterroriste franco-tunisienne, avec l’idée de la renforcer ;
– « Le Président Béji Caïd Essebsi sera à Paris prochainement, [le 7 et 8 avrilprochain] » (PR, 29/03/15). Tous les sujets seront abordés à cette occasion : sécurité, économique et politique ;
– « Des chefs d’Etat du monde entier étaient présents. Ils sont tous concernés par ce combat » (PR, 29/03/15). C’est pour cette raison que lors du Conseil européen du 20 mars dernier, la question de la Libye, voisine de la Tunisie, a été évoquée. Le Conseil a donné son plein soutien à un accord politique dans le pays, condition indispensable pour retrouver la paix civile dans le pays et éviter que Daech et le chaos s’installent dans la région.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.