Plan éducation pour la Seine saint Denis

Des réponses adaptées aux besoins singuliers de la Seine-Saint-Denis ont été présentées aujourd’hui. Il s’agit d’une véritable mobilisation sur 3 ans : 500 postes supplémentaires créés d’ici 2017, 13 nouveaux réseaux d’éducation prioritaires, encouragement des contractuels à devenir enseignants, …
Chiffres clés : Le département de Seine-Saint-Denis accueille chaque année 300 000 élèves pour 20 000 enseignants. A chaque rentrée, 2 000 nouveaux élèves viennent renforcer les effectifs des écoles.

Najat Vallaud-Belkacem a annoncé aujourd’hui des mesures importantes pour la Seine-Saint-Denis, afin de pallier les difficultés car « il y avait urgence à agir ».

Le gouvernement a « entendu l’appel des parents, les besoins ici sont singuliers. On ne peut pas traiter les territoires de façon indistincte et indifférenciée, il faut adapter les réponses » (N. Vallaud-Belkacem, 19/11/14).

« Nous avons décidé de prendre le sujet à bras le corps. Ça n’est pas un énième plan, […] c’est une véritable mobilisation sur 3 ans ». Ce plan triennal va « permettre à la Seine-Saint-Denis […] pas simplement de rattraper les écarts avec d’autres académies, mais d’être plutôt une terre d’excellence » (N. Vallaud-Belkacem, 19/11/14):
– 500 postes supplémentaires d’ici 2017 seront créés. Ainsi, entre 2012 et 2017, ce seront au total plus de 800 postes supplémentaires pour le premier degré. Ils serviront pour : l’accueil des élèves supplémentaires ; renforcer le dispositif « plus de maitres que de classes » ; développer la scolarisation des moins de 3 ans ;
– 13 nouveaux réseaux d’éducation prioritaire (REP) seront créés. De cette manière, 64% des écoles (soit 525 écoles), et 62% des collèges du département seront en éducation prioritaire (soit 78 collèges) ;
– 1685 postes sont ouverts pour le concours dans l’Académie de Créteil, dont dépend la Seine-Saint-Denis. Par ailleurs depuis 2012, le nombre de candidats inscrits au concours dans l’Académie augmente considérablement à travers « une vraie politique en matière de ressources humaines » : 3466 en 2013, 4314 en 2014, 5395 pour 2015 ;
– Il est mis en place un concours supplémentaire « exceptionnel » en 2015 pour l’Académie de Créteil. Ainsi 500 postes seront ouverts aux mêmes exigences que le concours habituel, mais pour des candidats n’ayant pas réussi le concours dans d’autres académies ;
– Il sera proposé aux élèves de l’ESPE de Créteil, une formation en alternance dès le master 1, leur permettant d’enseigner à temps partiel dès la 1ère année et de percevoir une rémunération équivalente au Smic ;
– Les contractuels seront mieux formés et mieux accompagnés : formation avant la rentrée scolaire, 6 sessions de formation spécifique, un tuteur pour chaque contractuel et un espace pédagogique en ligne ;
– A partir de 2016, un concours spécifique encouragera les contractuels à devenir enseignants ;
– Les enseignants titulaires et stagiaires seront mieux affectés afin de respecter au mieux l’intérêt des élèves ;
– Enfin, l’organisation administrative sera améliorée : nouvelle équipe dédiée uniquement à la circonscription de Saint-Denis, 600 000€ de dotation complémentaire pour renforcer l’attractivité des postes administratifs, réorganisation des services de l’Académie pour améliorer sa réactivité (gestion des remplacements).

Autres articles qui pourraient vous intéresser.