Conférence environnementale : chacun est responsable

Depuis 2012, le gouvernement met en mouvement la société française vers la transition énergétique. Dès janvier prochain, une réunion d’un Comité interministériel pour le développement durable fixera la feuille de route pour l’année ; notre fiscalité doit continuer à orienter nos concitoyens vers les choix écologiques ; la lutte contre le dérèglement climatique sera la grande cause nationale de l’année 2015.

« L’urgence écologique engendre une attente démocratique ». Depuis 2012, le gouvernement « met la France en mouvement sur le chemin de la transition énergétique » (PM, 28/11/14) :

– Le Premier ministre « réunira au mois de janvier, l’ensemble du gouvernement pour un Comité interministériel pour le développement durable. Il adoptera la feuille de route pour 2015 qui [sera présentée] ensuite lors d’un Conseil national de la transition écologique exceptionnel » ;

– S’agissant de notre fiscalité : « elle doit continuer à orienter nos concitoyens vers les choix écologiques». « Le moteur diesel a longtemps été privilégié. Ce fut une erreur. Il faut progressivement revenir dessus avec intelligence et pragmatisme». Aussi :
o « Le gouvernement mettra en place, en 2015, un système d’identification des véhiculesen fonction de leurs émissions polluantes ».
o « Une prime à la conversion des vieux diesels sera instaurée dans les zones soumises à un plan de protection de l’atmosphère ».
o Le bonus aux véhicules électriques sera maintenu jusqu’à la fin du quinquennat.

– S’agissant de la transition énergétique :
o Il faut dire la vérité aux Français. Nous avons la chance d’avoir un parc électronucléaire performant. C’est lui qui nous permet de nous payer une transition énergétique ;
o Il faut développer massivement les énergies renouvelables. Elles ne doivent pas être opposées au nucléaire. Elles sont complémentaires ;

– S’agissant des transports :
o « La France est le pays du ferroviaire. Mais la trajectoire de notre système ferroviaire n’est pas bonne. Faire 4 lignes à grande vitesse en même temps était une erreur » ;
o La priorité c’est l’entretien de notre réseau. Ce sont les trains du quotidien ;
o Le fret ferroviaire perd des parts de marché. Le système doit se réformer. L’Etat apportera sa contribution ;
o Nous allons donner suite au 3ème appel à projets de transports en commun en site propre.

– S’agissant du climat, « 2015 est une année décisive. La France en accueillant la Conférence sur le Climat, portera une grande responsabilité : faire prendre conscience au monde entier qu’il faut agir ensemble contre le dérèglement climatique » :
o « La lutte contre le dérèglement climatique sera déclarée grande cause nationale de l’année 2015 »
o « Ayons de l’ambition. Le modèle environnemental français doit inspirer le monde. C’est en quelque sorte un nouvel universalisme que nous devons proposer et que la France doit porter » ;
o « Personne n’a le monopole de l’écologie. C’est l’affaire de chacun ».

Autres articles qui pourraient vous intéresser.