Les GAEC enfin reconnus par Bruxelles

Saint-Jean-d’Illac, France : Le gouvernement a confirmé samedi en Gironde aux agriculteurs la possibilité d’être reconnu comme exploitant individuel lorsqu’ils sont dans des formes sociétaires d’exploitation en commun, en l’occurrence des groupements agricoles d’exploitation en commun (GAEC).
« Chaque agriculteur membre d’un GAEC bénéficiera des aides de la PAC au même titre qu’un agriculteur individuel. Cela permettra d’encourager, y compris dans les formes sociétaires, une agriculture avec des chefs d’exploitations reconnus comme tels », a indiqué le ministre de l’Agriculture dans un communiqué.
Les agriculteurs associés dans toute forme sociétaire, notamment les exploitations agricoles à responsabilité limitée, les EARL entre époux, pourront aussi se transformer en GAEC et bénéficieront ainsi des aides comme s’ils étaient agriculteurs à titre individuel. « C’est une évolution importante » a-t-il estimé.
Selon Stéphane Le Foll, cette clarification de la commission européenne confirme la pertinence du schéma défendu par la France depuis le début des négociations sur la PAC 2014/2020. Il s’est dit « très satisfait d’avoir su convaincre la commission du bien-fondé des propositions françaises et heureux de pouvoir rassurer les milliers d’agricultrices et d’agriculteurs qui doutaient encore de cette issue favorable ».
Stéphane Le Foll accompagnait le Premier ministre, Manuel Valls, lors d’un déplacement à Saint-Jean-d’Illac (Gironde) lors des « Terres de Jim », plus grand événement agricole en plein air organisé par les Jeunes Agriculteurs (

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.