Accueil d’une délégation d’Akko au Sénat

AKKO CGJ'ai eu le plaisir d'accueillir, la semaine passée au Sénat, une délégation israélienne venue de la ville d'Akko (Saint-Jean d'Acre), composée du maire, Shimon Lankri, d'un de ses adjoints, Adam Jamal, et d'un conseiller technique de la mairie d'Akko, Claude Levy.

J'avais eu l'occasion de rencontrer Shimon Lankri lors de mon déplacement avec le groupe d'amitié  en Palestine en mars dernier.

Initié par mes soins  quand j'étais vice-président en charge de la coopération internationale, un protocole de coopération a été signé entre le conseil général de la Seine-Saint-Denis et la ville d'Akko le 28 novembre 2011 à Bobigny.

La préservation d’un site archéologique d’Akko, classé patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, est un champ d’action prioritaire du protocole de coopération. Pour accompagner cette redécouverte du passé ottoman, et sensibiliser les habitants à l’importance du patrimoine culturel et architectural, vingt jeunes bénévoles israéliens et français participent à la restauration d’un caravansérail et de sa fontaine (XVIIIème siècle) guidés par des professionnels.

Outre ce chantier, le protocole de coopération prévoit des échanges de programme de formation et notamment le développement des activités sportives. En effet, la ville d’Akko compte deux clubs sportifs et souhaite avec le club de boxe « Boxing beat’s » d’Aubervilliers, réputé au niveau national et international, échanger sur les pratiques et techniques sportives et permettre ainsi le perfectionnement des athlètes.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.