Défense: le gouvernement enfin précis ?

« La loi de programmation militaire, souhaitée par le Président de la République, préserve toutes nos capacités, la dissuasion nucléaire, les interventions extérieures. La France est l’un des rares pays au monde qui peut intervenir sur plusieurs théâtres d’opérations en même temps, grâce au professionnalisme de nos soldats, grâce aux moyens aussi qui sont donnés à nos armées. » (PM, 23/05/14).

« Il n’y aura pas de remise en cause de la LPM. Il n’y a pas d’inquiétudes à avoir pour son application, pour ses grands principes, parce qu’il en va de la défense de notre pays ». « Des rendez-vous pour examiner son application » sont prévus dans la loi elle-même, mais « il n’y aura pas de remise en cause de la LPM. Les armées ont déjà fait beaucoup d’efforts depuis des années, avec beaucoup d’économies. Ce sera encore le cas avec la LPM »

« Il est temps de tourner la page de ce débat, de ces rumeurs ». « Ce qui doit compter, c’est la parole du chef de l’Etat. Et le chef de l’Etat a dit très clairement au début de l’année que la LPM serait sanctuarisée par rapport aux choix qui sont faits par le gouvernement sur le budget ». « Qu’il y ait des notes, des réflexions, c’est normal, ça fait partie du débat, mais la Loi de programmation militaire, et donc des dépenses militaires, sera préservée. Que chacun aujourd’hui en soit assuré ».

« Quand on doit faire un effort important de 50 milliards, il est normal que chacun y participe, mais encore une fois la LPM sera totalement préservée ». « La LPM doit être totalement préservée de ces nouveaux efforts ».

Autres articles qui pourraient vous intéresser.