SMIC:la provocation du MEDEF dénoncée

L'idée d'un salaire "transitoire" inférieur au Smic émise par le président du Medef Pierre Gattaz est "une provocation en rupture avec le principe même du dialogue social", a indiqué mercredi le nouveau ministre du Travail François Rebsamen lors des questions d'actualité à l'Assemblée.
Répondant à une question de la députée PS Karine Berger, M. Rebsamen a affirmé "au nom du gouvernement" qu'il est "hors de question de remettre en cause le Smic, que ce soit pour les jeunes, ce qui contribuerait à les stigmatiser, ou pour l'ensemble des salariés".
Le Premier ministre, Manuel Valls, avait déjà assuré que le gouvernement ne voulait pas de remise en cause "du Smic".
Pierre Gattaz réclamait un salaire "transitoire" inférieur au Smic pour paraît-il,encourager l'embauche des jeunes. Il n'a obtenu qu' un rejet du gouvernement et une réaction indignée des syndicats.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.