Règle d’Or: Mr SARKOZY commencez par votre budget !

Plus que grosse la ficelle du candidat UMP à la présidentielle, comme il n'est pas sûr du tout d'être réelu à la présidence, il anticipe des contraintes pour ses adversaires de gauche, au cas ou le PS vienne avec ses partenaires à gagner en 2012.

Le déficit de la France n'a jamais été aussi profond! Et pour mémoire, les socialistes au pouvoir en particulier du temps de Lionel JOSPIN avait eux réduit significativement la dette de la France sans pour autant graver dans le "marbre de la constitution une soi disante règle d'Or".

Les plus anciens s'en souviendrons: les comptes publics se portaient bien, et la droite en opposition à l'époque réclamait sur les bancs de l'Assemblée la "Cassette". C'est dire.

Jacques Chirac, déjà, mais petits-bras- à côté avait augmenté les déficits, mais avec Nicolas SARKOZY, c'est feux d'artifice: 7,1% du déficit du PIB (au lieu des 3% accepté par l'U.E.) et plus de 84,5% de dettes publiques nous sommes effectivement dans le gouffre budgétaire.

Et regardez le manège: chaque déplacement du président-candidat en région amène un cadeau fiscla de circonstance, on rase gratis à tous les corporatismes, le plus beau étant peut être la baisse de la TVA à 5,5% pour les restaurateurs.

Et les niches fiscales, le Nicolas SARKOZY n'en parle pas dans sa règel d'OR, or ces niches ne représentent pas moins de 20 milliards d'euros chaque année budgétaire; je vous laisse imaginer si cette montagne de cadeaux fiscaux entrait dans les caisses de l'ETAT ?

Allez une règle d'or acceptable revenez tout seul à l'équilibre budgétaire, cessez les annonces de cadeaux fiscaux et subventions à chacun de vos déplacements en province et supprimez immédiatement tous les cadeaux fiscaux, chiche!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.