Les mauvais mots de F. Fillon…

Tandis que son mentor le président Sarkozy se plait à se faire photographier sur la plage avec le ventre rond de son épouse, le premier ministre se défoule en reprenant les pires instincts de la franchouillarde politique, en maltraitant la candidate EELV, Eva JOLY.

Si comme beaucoup, je ne partage pas la proposition de la candidate EELV, car l'armée est l'incarnation de l'esprit citoyen de notre pays; les propos du premier ministre distillés depuis la Côte d'Ivoire sont inadmissibles et outrageants.Ils correspondent à cette quête permanente de la droite UMP de jardiner l'électorat extrêmiste qui hélas existe en France.

Personne ne doit remettre en cause la citoyenneté de madame Eva Joly, ni d'aucun bi-national.

La campagne présidentielle doit s'imposer sur le terrain des idées et non pas sur les mauvais mots aux relents pétainistes.

De la dignité!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.