Sénat: comment contourner la Loi sur la parité ?

Une spécialité en vogue chez les élus de l'UMP:contourner la Loi sur la parité.

En effet, pour présenter une liste, il faut alterner des candidats hommes et femmes, et quand les élus dans la projection de la répartition possible des grands électeurs sur telle ou telle liste peuvent donner 2 sièges, il est tentant pour ces élus d'éliminer en fait toute femme en organisant une soi-disante dissension et accepter plusieurs listes UMP ou divers droite. Une fois élus, pas de souci, les hommes se rabibochent et siègent ensemble à l'UMP.

C'est ce que l'UMP avait organisé par exemple en Seine Saint Denis en 2004: une liste estampillée UMP conduite par Christian DEMUYNCK et une dissdente conduite par Philippe DALLIER comme par hasard avec une quasi égalité des suffrages constatés dans les urnes, les deux ont été élus et se sont joyeusement retrouvés sur les même bancs au Sénat, ceux de l'UMP! Exit les candidates femmes de droite.

La recette est trop bonne, et ils vont recommencer en 2011, là encore pour contourner la Loi sur la parité et à grande échelle: car les fédérations UMP valident 2 listes sur le Val d'Oise, 2 listes dans les Hauts de Seine, idem sur Paris…Et on va constater le même scénario ici en Seine Saint Denis.

Elle n'est pas belle la manip? Exit les femmes, elles sont invitées à faire de la figuration sur les places inéligibles de n°2. A quand la révolte à l'UMP?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.