Quand les banques ne sont pas citoyennes…

BNP Les banques aiment l'argent, on le sait!

Et pendant cette crise boursière elles ont même tout fait pour s'affranchir des dégâts immenses qu'elles ont générées, les unes comme les autres.

Un autre phénomène s'accentue: la prise de possession des coeurs de villes, pour y installer des agences bancaires, elles n'hésitent pas, ces enseignes à faire monter les prix pour acquérir ou louer à prix fort les locaux commerciaux.

Dans le même temps, elles ont exigée des communes de mettre à disposition de façon privative une partie de l'espace public pour le stationnement de leur convoyeur de fonds au prétexte de sécurité, mais trop de banques les unes à côté des autres cela ne risque t il pas de créer de l'insécurité?

Bref des banques partout….Sauf au nord de Bondy où vivent pas moins de 17 000 citoyens, qui soit dit en passant, ont obligation d'avoir un compte bancaire!

J'ai, il y a plus d'un an réuni tous les responsables des agences bancaires pour les "supplier" d'ouvrir des services au nord de Bondy, BNP comprise d'ailleurs, et je n'ai reçu qu'une fin de non recevoir, pire depuis d'autres banques comme le CIC se sont posées en centre ville sans concertation avec la municipalité.

Que n'ai-je entendu sur les coûts de gestion, l'absence de volontariat de personnel (le pôle emploi et la mission locale sont pleins de gens disponibles et même qualifiés mais qu'importe). Seule la poste joue le jeu de la proximité mais hélas pour 17 000 habitants, c'est trop juste.

Le président de la République, himself, dans une intervention depuis son palais de l'Elysée, dénonçait cet état de fait dans son plan banlieue en citant le nord de Bondy…Impuissant!

Alors, alors j'ai décidé de soumettre une délibération qui taxe de 10 à 12 OOO € par agence et par an ces banques qui occupent en centre ville une partie du domaine public, en exonérant de toute redevance celles installées dans le nord – à ce jour que La Poste.

Dans une prochaine délibération, et pour donner bonne conscience aux banquiers comme le chargé de comm de la BNP (voir article dans le Parisien), nous proposerons aux banques qui s'intalleraient au delà du canal de l'Ourcq d'être aidée par une remise gracieuse sur le centre ville!!!

Alors Monsieur BNP ou consort, on veut être proche des territoires populaires? Chiche, ma porte est grande ouverte.

Téléchargement Taxe_Banque

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.