Loi SRU: Madame BOUTIN est au piquet

En repoussant très largement (par 314 voix contre 21) le projet gouvernemental d’inclure les logements en accession au quota de logements sociaux à construire, le Sénat a infligé un véritable camouflet à la ministre du logement.

En fait, faisant sienne, la devise présidentielle des "français propriétaires", la ministre voulait ainsi exonérer les maires qui se refusent à construire 20% de logements sociaux sur 20 ans dans leur commune.( Art 55 de la Loi SRU). Un tel projet, s’il avait été admis par les sénateurs auraient exonérés des maires qui par idéologie refusent toute idée de constructions de logements sociaux et ainsi cantonner encore plus les pauvres avec les pauvres. Cette ségrégation sociale n’étant pas admissible.

Reste à voir comment les députés vont eux réagir, suivront-ils leurs collègues du Sénat, il faut l’espérer, en ces temps de pénurie de logements sociaux.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.