Service minimum à l’école, je dis non à la substitution communale

De qui se moque-t-on? Avec la Loi Darcos transférant aux communes la responsabilité de l’accueil des enfants en cas de grève, le gouvernement se moque du monde.

Nous venons même dans les communes de recevoir une injonction des
inspecteurs d’académie de fournir la liste nominative des agents
communaux qui seront réquisitionnés pour palier aux incompétences de l’
Etat à gérer ses conflits sociaux, la circulaire nous dit qu’il faut
vérifier les casiers judiciaires, ils ignorent que dans une commune les
collaborateurs sont eux aussi des fonctionnaires.
Pire, les députés ont-ils lu la Loi? J’en doute, ce service minimum
peut même s’appliquer en cas d’absence de 25% d’enseignants. Alors
imaginez une école avec 2 enseignants malades, un en formation et hop
service minimum à gérer par les communes. Je vous laisse imaginer la
tentation de cet Etat pingre qui pourra refuser de remplacer son
personnel pour faire un peu plus d’économies!

Que dire aussi d’une grève chez les enseignants et dans la fonction publique, qui remplacera nos collaborateurs des villes? Les militaires.
Allez, assez rigolé on range ce mauvais projet et on ne l’applique pas.

Téléchargement refusons_la_loi_sur_le_service_minimum_dans_les_coles1.pdf

Autres articles qui pourraient vous intéresser.