Les caisses de l’Etat sont vides .

Les décisions prises vendredi dernier par le Président de la République et son gouvernement montrent une fois encore, que la gestion dynamique de notre pays n’est pas au rendez-vous. Les 7 milliards d’euros de coupes dans les compétences et actions de l’ ETAT , prouvent à ceux qui en doutaient encore, que les caisses sont vides. Et qui va en payer encore plus les dividendes si ce ne sont les classes sociales moyennes et les plus modestes?
On peut craindre en plus un transfert massif d’obligations de faire aux collectivités territoriales qui seront un peu plus étranglées par le pouvoir central.
La fausse "bonne mesure" la plus emblématique de l’annonce présidentielle étant sûrement celle de modifier les plafonds de ressources pour les logements sociaux. Ainsi les "petits revenus" vont être taxés d’un surloyer pendant que les villes et les élus qui refusent de construire du logement social continueront à dormir sur leurs deux oreilles.Les organismes d’HLM pour les plus pauvres, adieu la mixité sociale…Et pour les classes intermédiaires la course illusoire au logement  en secteur privé…Pas trop cher!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.