Bondy-habitat, quand on coupe le cordon…

Je l’ai annoncé pendant la campagne électorale, et le Lundi 14 Avril prochain cela deviendra une réalité: je ne présiderai plus le conseil d’administration de Bondy-habitat. Un cordon ombilical qui se rompt pour donner plus d’élan au développement du logement social à Bondy. Il faut consacrer de l’énergie au projet de restructuration urbaine de notre commune tout en travaillant sur des sujets d’importance comme la modernisation de l’office public de l’habitat (nouvelle forme de gouvernance décidée par la Loi). Et puis il faut agir pour bien donner toute l’information – la fameuse transparence- sur les attentes et aspirations pour obtenir un logement social. Agir parce que chaque administration a ses critères; la CAF et sa politique familiale, le 1% et le pouvoir des entreprises, la préfecture et la pénurie de logements dans certaines villes..Tout ce petit monde se partage les attributions sur des critères parfois complètement en opposition, d’où l’incompréhension de celles et ceux qui se pensent "prioritaires".
En fait il faut faire construire du logement, supprimer les avantages fiscaux pour ceux qui investissent sans louer leur bien, un paradoxe. Et appliquer la Loi SRU pour les 20 % dans toutes les villes même au Raincy .
Une nouvelle page s’écrit, auvec pour moi la tranquillité de savoir que celui qui va présider le conseil, mon ami Vaddah ONG saura, lui aussi travailler avec les locataires, mais aussi avec la municipalité pour faire de BONDY-HABITAT un outil de promotion du logement social équilibré.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.