Elections municipales & cantonales : le torchon brûle à droite

Rien ne va plus entre les ministres Ch. BOUTIN et F. AMARA. Le couple d’enfer se déchire sur tout, donc sur la conception même du rôle de l’État dans ses interventions contractuelles pour favoriser dans les villes urbaines et les quartiers populaires l’émergence d’égalité républicaine.
Parions donc que nous allons donc faire les frais de telles discordes qui ne vont pas manquer de gripper l’appareil d’État en ralentissant les circuits de décisions et des procédures.
Mais tout cela n’est pas grave pour le Président/Premier ministre puisque celui-ci n’est pas un amateur de la banlieue. Tout juste voulait-il un sucre d’orge pour afficher son esprit  d’ouverture. Ce même esprit, d’ailleurs qui dans une conférence de presse improvisée, hier lors de son voyage au Koweit & au Quatar, lui a fait dire tout le mal qu’il pensait lui de son Jean-Pierre RAFARIN, ancien premier ministre dont visiblement il ne garde pas un bon souvenir .

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.