Elections municipales & cantonales : l’heure des sondages

C’est parti! les sondages fleurissent sur les intentions de vote des français pour les échéances des 9 et 16 mars prochain.
A noter que ce que je pressentais se dessine, les français n’aiment pas la tournure que prend les interventions du chef de l’Etat dans ce débat électoral.

Source AFP: Au total, 79% des Français voteront pour des enjeux locaux aux élections municipales de mars mais 37% souhaitent sanctionner Nicolas Sarkozy plutôt que le soutenir (33%), selon un sondage à paraître lundi dans Libération.
Les électeurs penseront "aux enjeux qui concernent" leur ville (79%) plutôt qu’aux enjeux nationaux (20%) les 9 et 16 mars.
De même, ils estiment à 72% que le chef de l’Etat "ne devrait pas s’impliquer dans la campagne des élections municipales" (19% pense à l’inverse).
De la même façon, 52% estiment que les ministres battus aux municipales devraient rester en fonction, 39% estimant qu’ils devraient démissionner.
Les personnes qui pensent aller voter souhaitent "sanctionner Nicolas Sarkozy" (37%) plutôt que "soutenir" le chef de l’Etat et son gouvernement (33%), tandis que 18% répondent ni l’un ni l’autre et que 12% ne se prononcent pas.
Ils voteront à 49% pour "le programme ou les propositions des candidats" et "le bilan du maire sortant" (26%), mais bien moins pour "l’appartenance politique des candidats" (9%).
Les électeurs pensent à 63% qu’ils voteront pour la même tendance qu’au premier tour de l’élection présidentielle, contre 16% pour une autre tendance.

(Sondage LH2-Libération réalisé les 11 et 12 janvier 2008 par téléphone sur un échantillon de 1002 personnes de 18 ans et plus selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille, région, agglomération…).

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.