Villiers Le Bel: quand la violence est omniprésente

Rien de plus terrible ne pouvait arriver hier en fin d’après midi, les journalistes téléphonent pour enregistrer des réactions après l’accident faisant deux morts sur un carrefour. Ils ont heurté une voiture de police avec , une fois encore, une moto non-homologuée et pas de casques. Que cela est dur de partir si jeunes.
Je ne connais pas les circonstances exactes du drame et les responsabilités. Je déplore avec fermeté la nuit de violence qui a suivi cet accident, car cette violence occultera dans l’esprit du télespectateur moyen les circonstances de l’accident.
Mais je réaffirme, que ces engins non homologués ne devraient pouvoir être vendus. En effet, l’homologation prend en compte des éléments de sécurité active (freins, protections, rigidité du cadre…); et pouvoir conduire ces "piwis" sans aucune précaution n’est aucunement acceptable.
Il faut vite dire les circonstances du drame, pour que les familles fassent leur deuil.
Il arrive au pouvoir public d’interdire l’importation de jouets jugés dangereux et de les faire retirer de la vente; qu’attendons-nous pour en faire autant avec ces engins?

Dépêche journal Le Monde

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser.