Explosion de gaz: à Bondy la vie s’organise

Tout d’abord, c’est la rentrée scolaire, et cela rythme la vie sociale. Nous avons beaucoup parlé avec les autorités académiques pour l’accueil ce matin des enfants dans les écoles après le drame, car partout on ne parle que de cela. Une odeur même de brûlé plane sur la ville, réalité, impression, qui sait.
Aujourd’hui nous axons nos efforts sur les familles touchées par l’explosion. Et chaque cas est une affaire particulière, intime. Il nous faut continuer les soutiens psychologiques, préparer les retours avec des adaptations éventuelles de vie quotidiennes, comme des soins, des auxiliaires de vie, des adaptations de logement. Et les avocats commencent leur mission de défense des intérêts.
La vie reprend avec les travaux relancés, là où ils peuvent l’être, des commerces qui peuvent ouvrir d’ici la fin de semaine, la vie tout simplement.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.