Drame à Bondy, J+2

Pendant que la guerre des communiqués fait rage entre Gaz de France et les entreprises chargées du dossier, la police judiciaire pratiquait des relevés topographiques et photos sur place.
Avec l’autoisation de la police et des pompiers, nous avons réouvert à la ciculation les voies Guesde et Polissard en début d’après midi.
Mais surtout j’ai souhaité continuer à m’occuper des familles dans la douleur, la maman qui recherche toujours son époux; la visite, avec Sylvine Thomassin,  auprès des blessés et familles aux hôpitaux St Antoine et Cochin. Car  pour la municipalité les  familles, le devenir des grands brûlés car certains ne sont pas encore "opérables".

Autres articles qui pourraient vous intéresser.