Un drame à Bondy: explosion accidentelle de gaz

Presque à l’heure du déjeuner, le chantier du RD10, une tracto-pelle éclate une conduite de gaz et une torchère d’une rare violence enflamme le restaurant « L’étoile du Centre » situé au tout début de la rue Salengro. Des brûlés par dizaines, la panique, les secours arrivent, le plan rouge mis en oeuvre par le Préfet. Sur place viendront Mme la Ministre de l’Intérieur puis le Premier ministre… Un élan de solidarité exceptionnel, le directeur du Monoprix ouvrant son magasin pour en faire la base d’intervention du SAMU.
Les services municipaux eux aussi complètement mobilisés, mais aussi choqués par le drame et la connaissance de leurs collègues, victimes de l’incendie.
Plus tard un premier bilan fait état d’un mort, de 46 blessés repartis dans les hôpitaux de la Région dont 10 très grièvement atteints, le pronostic vital étant engagé selon les médecins.
Les élus sur place ont aidé et me tenaient informé, moi qui en province revenait par le premier train. Réconforter les blessés, un lieu d’accueil installé en mairie pour les familles qui ne pouvaient encore rentrer chez elles par sécurité, une cellule d’aide psychologique, des familles relogées à l’hôtel.
Chacune, chacun a donné du meilleur de soi pour aider coopérer. Les femmes et les hommes des services de la commune en particulier.
Ce soir depuis mon bureau, la cellule de crise veille, mais nos pensées vont prioritairement vers la famille du défunt et vers les blessés et leurs familles. Une pensée aussi pour l’équipe du restaurant qui ne méritait pas cela.

Sylvine THOMASSIN, adjointe au Maire devant la caméra du FIGARO

Nul drame ne mérite d’être vécu.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.