Le MEDEF enterre le CNE, mesure phare de N. SARKOZY

Même le MEDEF n’y croit plus et décide d’enterrer la mesure phare de la droite libérale de l’UMP : le contrat nouvelle embauche (CNE).

On le voit les recettes magiques et incantations du sorcier en économie, N. SARKOZY, n’ont aucun effet sur la position des patrons.

Ils l’aiment bien leur libéral, mais considèrent tout de même qu’il n’est guère convaincant pour relancer la machine confiance/croissance.

Alors à quand la prochaine reculade ? Le MEDEF aime recevoir des exonérations fiscales et de charges, mais n’aime pas partager avec les salariés.
Madame PARISOT n’a aucune considération pour les modestes salariés qui chaque jour entrent dans le club désormais très large des « travailleurs pauvres ».

Autres articles qui pourraient vous intéresser.