Taxer les stock-options: chiche F. FILLON

François Fillon a estimé lundi matin sur RTL que la proposition de Philippe Séguin, président de la Cour des comptes, de taxer les stock-options était "pertinente".
"Je trouve que la proposition de Philippe Séguin est pertinente", a déclaré le Premier ministre.
"Mais je pense personnellement que tous les revenus devraient participer au financement de la protection sociale pour laquelle j’ai confié au Conseil économique et social la mission de réfléchir et de donner un avis sur l’élargissement de l’assiette des cotisations sociales", a-t-il ajouté.
Le rapport annuel de la Cour des comptes sur la Sécurité sociale est pour une part consacré aux mécanismes d’intéressement (stock-options, participation, indemnités de départ, etc.), souvent exonérés de cotisations sociales, qui réduisent l’assiette des prélèvements sociaux.
Ces exonérations ont fait perdre entre 6 et 8,3 milliards d’euros de recettes à la Sécurité sociale en 2005, dont 3 milliards pour les seules stock-options, selon le dernier rapport de la Cour.
L’opposition demande notamment au gouvernement de soumettre les stocks-options aux cotisations sociales.

François FILLON, le Premier ministre transparent du gouvernement regretterait presque les 15 milliards d’euros versés en paquet fiscal aux plus riches…

Alors, chiche, allons-y. Que ce gouvernement montre sa fameuse "rupture" qui donnerait un peu de justice fiscale plutôt que de toujours stigmatiser et taxer les plus modestes.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.