DSK à la tête du FMI ?…Une affaire rondement menée.

N. SARKOZY continue son entreprise dite d’ouverture, ou bien de confusion judicieusement entretenue. Cette fois çi, il s’agit de promouvoir face aux partenaires internationaux la candidature de DSK à la tête du FMI, dont personne ne contredira les compétences économiques .

Non ce qui choque un peu, c’est l’attitude souvent critique, avec une couche dès le 20 heures le soir du Premier tour, contre notre candidate socialiste…Puis désormais son effacement du bureau national au profit d’un "jeune socialiste" fidèle parmi ses fidèles de son courant.

DSK s’est-il retiré du bureau national pour aider à la rénovation en profondeur du parti socialiste, ou bien en réalité, et avec le recul de ces dernières semaines, pour mieux négocier sa candidature au FMI portée en particulier par les Luxembourgeois? 

La deuxième hypothèse s’imposerait aujourd’hui. Il faut faire un pas de géant au PS pour changer le logiciel, mais aussi des dirigeants (es) trop longtemps arc-boutés, pour ne pas les lâcher, sur les clefs du Parti socialiste.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.