A propos du French doctor

Images
C’est vrai qu’il est un personnage difficilement "classable" sur l’échiquier politique, et son mal être au PS vient peut être simplement de lui…Il semble surtout exister par lui et pour lui dans la reconnaissance de ses actions. Et qui pourrait lui en vouloir? Ses anciens amis sûrement, celles et ceux qui essayaient au PS de le faire entrer dans une boîte encore plus petite, celle des trop fameux courants de pensées ou mieux dit: écuries présidentielles.
Je le connais peu, donc je n’émettrais pas d’opinion trop arrêtée.
Certes, je regrette tout ce gâchis, mais à qui la faute, et à qui l’opportunité d’aller à la pêche au gros.
La prise est excellente pour l’UMP. Reste l’action politique, et là, il ne suffit pas de dire "je suis heureux et fier d’être au quai d’Orsay" car le ministre des affaires étrangères sera aussi comptable des décisions et positions d’un gouvernement de droite ultra libérale, et donc qui sera en première ligne: tout le gouvernement, chaque ministre seront solidaires de la politique conduite nationalement. Passées les législatives, le rouleau compresseur de cette idéologie marchera à plein régime.
Qu’en pensera dès lors le "French doctor" son sac ne sera-t-il pas trop lourd? Et n’aura-t-il pas contribué uniquement au but premier de l’UMP: réduire au maximum toutes formes d’oppositions et de contradictions.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.