Des sous pour le 93

A en croire mes collègues qui ont rencontré lundi soir dernier, le ministre J.L. BORLOO, il n’aura pas fallu longtemps pour le convaincre que nous disions juste: l’Etat nous doit 132 millions d’euros!

D’ailleurs, un ministre a assez de collaborateurs pour connaître son dossier.

Alors, la suite, allons nous passer du verbe à l’action? Les délais sont courts car avant le 30 Mars, les conseillers généraux doivent impérativement voter leur budget en dépenses et en recettes, le tout en "équilibre" et donc voter les éventuelles hausses des impôts. C’est la LOI. Si aucune assurance d’autorisation d’inscrire une recette certaine, sincère et véritable n’est parvenue avant, il faudra augmenter les impôts et contraindre les besoins!

Donc, comme le ministre indiquait qu’au moins 50 Millions d’euros sont dûs  au 93 pour compenser l’augmentation des dépenses RMI….Enverra-t-il une notification permettant d’inscrire cette recette dans le buget du conseil général et donc d’empêcher une hausse de la fiscalité départementale?

Le compte à rebours est déclanché. 6…5…4….3…2…1….

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.