Chikungunya: une impression de malaise pour la classe politique

Y aurait-il deux poids et deux mesures utilisés par les autorités françaises pour traiter la maladie tropicale qui dévaste en particulier le département de La Réunion ( à environ 13 000 kms de Paris) et la lutte contre la grippe aviaire sur le territoire national?
A entendre nos camarades d’outre mer au conseil national du Parti Socialiste, samedi dernier la veille sanitaire n’a pas les même énergies et mises en oeuvre.
Voici le texte que nous avons adopté à l’unanimité.
la résolution

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.