V. ZELENSKY, président de l’UKRAINE

V.ZELENSKY_UKRAINE

Ce mercredi 23 Mars sera une séquence émotion , comme il en existe peu au SÉNAT.

Le courageux président de l’UKRAINE, V. ZELENSKY, s’adressera à nous, sénateurs de la République Française, en direct de KIEV.

Courageux, parce que les russes ont lancé depuis trois semaines une guerre sans merci,  sans retenues contre l’UKRAINE.

Une guerre sans merci, puisque les soldats russes et leurs supplétifs tchétchènes syriens ou de la milice wagner tuent, violent, rasent tous les secteurs économiques,universitaires, culturels et hôpitaux du pays.

Courageux, car nous pensons à cet instant aux habitants de la ville martyre de Marioupol, ou chaque cm2 est sous le feu des bombes les plus destructrices.

Je me souviens, à  cet instant de l’émotion sans fard, des petits de notre colo de St Benoît, quand nous les emmenions dans la ville martyre d’ORADOUR S/GLANE: j’affirmais « plus jamais cela! » Et bien, hélas les russes rejoignent les nazis dans le plus horrible de l’humanité.

Cet après midi, en s’adressant aux parlementaires, il nous remerciera, certes, mais faisons-nous assez ? Je m’interroge. 

Dans l’hémicycle du SÉNAT, des médailles rappellent aux sénateurs actuels qu’ici ont siégé Victor Schoelcher, Jules Ferry, Georges Clémenceau, François Mitterrand…Et le plus illustre Victor Hugo.

Alors oui, en faisons-nous assez? Dans tous les villages, des élans de générosité se dressent ; mais nous continuons à acheter du gaz russe, nous cherchons les fortunes d’oligarques amis de Poutine, mais de grandes enseignes de la pétrochimie, de la banque et de la grande distribution continuent leurs petites affaires comme si rien n’était; 35 sont au CAC40 pour boursicoter !

Jusqu’à quand ?

Et en aides militaires, avons-nous tout fait.

Voilà! tout sera chargé d’émotions, mais aussi de ressentiments; la guerre est à nos portes, si nous ne voulons pas qu’elle les balayent alors l’UKRAINE ne peut, ne doit pas être rayée de la carte par les russes.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.