service public de La POSTE et COVID-19

Le PDG du groupe La POSTE vient d’adresser aux parlementaires:

Principaux extraits 

 

En tant qu’entreprise chargée de missions de service public, nous devons concilier la santé de nos 250 000 postières et postiers, et la continuité des missions nécessaires à la vie économique du pays.

 

C’est dans cet esprit d’adaptation permanente aux instructions du Gouvernement, aux recommandations des autorités de santé, et en réponse aux observations qui nous parviennent, que nous avons pris les décisions suivantes.

 

S’agissant de l’ouverture de nos bureaux de poste, en tenant compte des absences nombreuses  pour cause de suspicion de COVID-19, de mesures de confinement sanitaire ou de garde d’enfants, nous avons tenu l’objectif d’ouvrir 1 600 bureaux.

 

Nous avons veillé à ce qu’un bureau soit toujours ouvert dans un périmètre raisonnable. Nous annoncerons dans le courant de la semaine des mesures permettant de répondre aux besoins des personnes ne pouvant se déplacer, notamment les personnes âgées, en faisant appel aux facteurs.

 

Je sais aussi que l’accès aux numéraires reste une forte préoccupation, notamment en zone rurale. Nous faisons nos meilleurs efforts, en liaison avec les transporteurs de fonds, pour alimenter les distributeurs de nos bureaux comme ceux des Agences Postales Communales.

 

Cependant, j’appelle votre attention sur la difficulté de stabiliser le dispositif, et la nécessité de nous adapter en permanence.

 

S’agissant de la distribution du courrier et des colis, nous avons décidé de privilégier les jours à fort trafic, à savoir mercredi, jeudi, vendredi, tout en tenant compte des prescriptions de la médecine du travail. Cette organisation provoque des difficultés particulières pour la presse quotidienne nationale et régionale. Nous avons dès demain une réunion avec l’Alliance de la Presse d’Information générale, afin de trouver de nouvelles solutions conciliant la nécessité pour les entreprises de presse d’informer leurs clients, et celle pour La Poste de rendre compatible l’ensemble de ses missions.

 

S’agissant des services à la personne, nous sommes organisés pour les assurer tous les jours, et nous avons rendu gratuites nos offres Veiller Sur Mes Parents pour les personnes âgées et Ma Ville Mon Shopping pour les commerçants, artisans et professionnels.

 

S’agissant des services aux collectivités, nous avons répondu présents aux différentes sollicitations, qu’il s’agisse du portage de repas, des visites domiciliaires aux personnes âgées, de la livraison de tablettes numériques, de toutes sortes de demandes encore, et bien sûr de la diffusion de documents de crise COVID-19 à l’initiative des collectivités comme de l’Etat.

 

La Banque Postale s’est immédiatement organisée pour répondre au mieux aux problèmes rencontrés par les collectivités territoriales et par les professionnels pour les soutenir et les accompagner dans le maintien de la vie économique du pays.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.