Bach to the future, par Olivier LATRY

voici ce qu’Olivier LATRY exprimait sur France Culture lors de la sortie de son nouvel opus:

Pour son premier disque à La Dolce Volta, Olivier Latry s’est lancé le défi d’enregistrer la musique de Jean-Sébastien Bach.

Cet enregistrement réalisé sur les grandes orgues Cavaillé-Coll de Notre-Dame de Paris dont il est le titulaire depuis 33 ans, suscite un certain nombre d’interrogations passionnantes car selon Olivier Latry, « il faut se nourrir du passé pour se projeter dans l’avenir ».

Enregistrer l’œuvre de Bach sur le grand orgue de Notre-Dame de Paris, c’est un projet qu’Olivier Latry mûrit depuis une trentaine d’années.

Un pari assez osé : « L’orgue ici est un instrument symphonique, gigantesque », témoigne-t-il. « Or si on le compare à certains instruments que Bach a pu jouer, on est loin du compte. » Loin du compte, car cette démarche est « à l’opposé de celle historiquement informée », précise le musicien, bien conscient d’être un brin provocateur avec cet album.

J’ai immédiatement eu l’envie d’acheter cet enregistrement (pour moi c’est Apple-Music) et vraiment un grand plaisir…Encore plus grand désormais depuis le terrible incendie de Notre Dame.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.