Un hommage à Anne-Marie MAHÉAS

Il est toujours douloureux de perdre des amis,Anne-Marie nous a quitté subitement, elle qui rêvait du retrait de la vie publique pour profiter avec son époux de sa famille après tant d’années consacrées à la vie publique à Neuilly-sur-Marne et au Conseil Général.

Nous avons vécu une aventure politique commune: elle était  avec moi à la fédération socialiste pour porter une certaine idée du socialisme que nous voulions faire prospérer nos valeurs dans un département largement géré à l’époque par le puissant PCF.

Anne-Marie c’est aussi au conseil général notre voix pour une éducation de qualité au collège -domaine de compétences du département.

J’ai aussi ce souvenir, d’un moment ou refusant le RMI la majorité absolue communiste refusait le I d’insertion.

En fait, j’étais chargé du lourd dossier de la mise en oeuvre du RMI et j’avais imaginé des missions délocalisées avec le concours des communes. Dès le départ elle m’avait appuyé pour que le I d’insertion soit une réalité: quelle bataille idéologique…Que nous avions fini par gagner.

Elle a marqué l’histoire de notre département et de sa ville. Nous avions plaisir à nous retrouver régulièrement au restaurant le Martin Pêcheur, restaurant d’insertion.

Mercredi un hommage lui sera rendu à l’hôtel de Ville de Neuilly-sur-Marne, avec Krystina nous y serons avec aussi une pensée amicale et fidèle pour Jacques et leur fille Florence.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.