Jean-VERDIER: l’intersyndicale reçue au sénat

Jean-VERDIER: l'intersyndicale reçue au sénat
24 avril 2017 Bondy. Hopital Jean Verdier. Les services ferment les uns après les autres. @Julien Jaulin/hanslucas

Jeudi 15 mars, Gilbert Roger a reçu les représentants syndicaux de l’hôpital Jean-Verdier de Bondy afin de faire un point sur la situation du projet du « nouvel hôpital » présenté aux habitants à l’occasion des Assises de la Santé de Bondy le 10 mars.

Les habitants ont appris qu’à la fin de l’année, les services d’hépatologie, gastro-entérologie, endocrinologie et la radio conventionnelle, seront transférés de l’hôpital Jean-Verdier à l’hôpital Avicenne de Bobigny. Ces services sont pourtant indispensables au bon fonctionnement de la maternité de l’hôpital Jean-Verdier. Même si le directeur de l’AP-HP Seine-Saint-Denis s’en défend, un projet de transfert à Avicenne avec la construction d’un nouveau bâtiment dédié à la maternité sur le site est actuellement à l’étude. Il est chiffré à 55 M€.

Démanteler les services de Jean-Verdier, un des acteurs majeurs de la santé de l’adulte et de l’enfant dans le département, est une décision inadmissible dans un bassin de vie de plusieurs centaines de milliers d’habitants. L’hôpital Jean-Verdier va devenir un pôle de seconde zone, un dispensaire avec des consultations et des services ambulatoires, alors qu’il est aujourd’hui un établissement reconnu dans plusieurs disciplines de pointe.

Gilbert Roger continuera la mobilisation pour s’opposer à cette vision strictement comptable de l’hôpital public.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.