Mobilité des étudiants internationaux: une innovation

Mobilité des étudiants internationaux: une innovationLundi 5 février, Gilbert Roger, président de l’incubateur Bond’innov, a organisé avec l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) un cocktail au Palais du Luxembourg réunissant acteurs du public comme du privé autour du thème de « l’innovation au service de l’attractivité de l’enseignement supérieur français et de la mobilité des étudiants internationaux vers la France.”

En 2016, la France a cédé sa troisième place sur le plan de l’attractivité de l’enseignement supérieur sur la scène internationale en passant à la quatrième place derrière l’Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. L’excellence de l’enseignement supérieur français est pourtant unanimement reconnue à travers le monde. En effet, la promotion de l’enseignement supérieur à l’international a toujours été un enjeu majeur pour la France. Les institutions publiques telles que Campus France et les Instituts français travaillent pour faire de la France une destination privilégiée des étudiants étrangers.

Dans le secteur privé français, plusieurs initiatives ont vu le jour pour simplifier les procédures des étudiants internationaux et améliorer leur parcours de demande de visa long séjour. Ces jeunes pousses ne sont pas nombreuses. La start-up Studely, incubée par Bond’innov, en est un exemple. Premier service en ligne de Caution Bancaire d’Études en France, Studely simplifie les démarches administratives des étudiants internationaux en mobilité internationale vers la France. Après une année d’activité seulement, cette start-up a contribué à la simplification des démarches administratives et a favorisé la mobilité de plus de 550 étudiants africains vers la France.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.