La réponse de François HOLLANDE aux 160 parlementaires

Une adresse transpartisane de parlementaires pour reconnaître l’Etat de PALESTINE,

Comme vous le savez, j’ai pris l’initiative d’une lettre ouverte au Président de la République, après la conférence de PARIS sur le conflit israélo-palestinien. En effet, si la conférence a permis de faire venir 78 pays, il n’a pas été possible d’y associer les israéliens et les palestiniens.

Le refus constant du premier ministre d’Israël,

Pas même un accord de l’actuel premier ministre a entendre les conclusions de la conférence de Paris, réclamant toujours un dialogue direct, dialogue improbable.

D.TRUMP à la manoeuvre,

En recevant B. Netanyahu, le nouveau président des USA a confirmé qu’il souhaitait ouvrir son ambassade « dès que possible » à Jérusalem; mais il a surtout insisté sur une autre solution: celle d’un seul état ! alors que le Président OBAMA avait, en décembre dernier, permis une résolution claire pour 2 états, en s’abstenant à l’ONU.

L’Europe, une grande absente,

Depuis l’Union Européenne et la France sont restées étrangement silencieuses, n’essayant pas de rappeler la nécessité, pour obtenir une paix durable, d’asseoir celle-ci, sur deux états se reconnaissant mutuellement et vivant en paix ET en sécurité.

En réponse, la lettre du Président Hollande,

Voici en pièce jointe, la réponse que le Président de la République, F. HOLLANDE, a bien voulu nous adresser. Je vous laisse la lire et l’interpréter, mais je suis convaincu qu’avec les résolutions adoptées par le Sénat et par l’Assemblée Nationale, avec notre lettre ouverte et la campagne électorale qui s’ouvre: nous aurons à répondre favorablement à la reconnaissance de l’Etat de PALESTINE, au risque de voir la situation échapper aux nations unies.

 

A suivre donc,

 

Lettre du Président de la République – 28 février 2017

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.