Quartiers populaires et citoyenneté

Le président de la République a participé au premier Forum national des conseils citoyens. A cette occasion, il a rappelé l’importance de la co-construction et de l’évaluation des politiques publiques avec les habitants des quartiers. La loi du 21 février 2014 a en effet permis la création des conseils citoyens, principe fondateur d’une démocratie renouvelée. A ce jour 860 conseils citoyens sont installés dans les quartiers de la politique de la ville et travaillent sur tous les pans de la vie quotidienne des habitants. A l’écoute des problématiques recensées et des propositions formulées lors de ce forum, le président de la République s’est engagé à amplifier l’accompagnement par l’Etat des mesures visant à améliorer durablement et structurellement les conditions de vie des habitants des quartiers populaires, notamment par le renforcement des financements à destination des équipements collectifs (scolaires, culturels ou encore sportifs) dans les quartiers. Il a annoncé l’engagement financier d’ 1 Md€ supplémentaires sur le reste de la durée du nouveau programme de renouvellement urbain (PNRU), qui vient s’ajouter aux 5 Md€ budgétés pour accompagner les projets intégrés de territoire, soit 6 Md€ au total. « Pour quoi faire ? Pas seulement pour améliorer le bâti, mais pour qu’il y ait davantage pour les écoles, davantage pour les équipements culturels, davantage pour les lieux de médiation, davantage pour ce qui fait la vie dans les quartiers » (PR, 27/10/16). Par ailleurs, il a proposé l’augmentation de 50% de la dotation politique de la ville, soit 50 M€ supplémentaires par an ; le lancement anticipé de la 3ème édition de l’appel à projet du programme d’investissement d’avenir pour accompagner les projets innovants « pour que le numérique, les nouvelles technologies soient à la disposition de tous dans les quartiers » ; l’augmentation significative de la dotation de solidarité urbaine à 180 M€ pour soutenir les capacités d’investissement des collectivités. « Dans les quartiers, il y a plein de talents », il faut don aider à les développer. « Il n’y a qu’une France, une seule, habitée par des citoyens tous égaux en droits et en devoirs […] La République vous appartient, vous pouvez compter sur elle. Ne doutez jamais de la République » (PR, 27/10/16).

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.