Commémoration du cessez-le-feu en Algérie du 19 mars 1962

Le président de la République a commémoré, samedi 19 mars 2016, l'anniversaire des 54 ans du cessez-le-feu en Algérie, pour rendre hommage aux victimes de ce conflit.

L'opposition de droite et d'extrême droite a décidé de faire de cette commémoration nationale du 19 mars un élément de polémique.

Aussi est-il nécessaire de rappeler que le 19 mars est d'abord une Loi instaurant une journée nationale votée par le parlement en 2012, rendant hommage, selon son titre "à toutes les victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats au Maroc et en Tunisie". Elle rassemble donc toutes les mémoires, y compris les plus douloureuses nées des événements tragiques qui ont fait suite au 19 mars.

La Journée Nationale du 19 mars rend hommage aux victimes civiles et militaires en Algérie, au Maroc et en Tunisie. C'est une Journée de Concorde nationale. C'est le sens de la démarche du président de la République. Cette journée a été un moment d'espoir, celui de voir ceux qui se réjouissaient de la fin du conflit et ceux qui pleuraient leur terre de naissance se rassembler pour se recueillir ensemble dans le respect et la dignité.

 

le discours_19_Mars

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.