Satisfaction pour Jacqueline SAUVAGE

Comme des milliers de citoyens, j'avais signé l'appel pour Jacqueline SAUVAGE; c'est avec une grande satisfaction que j'ai su que Le Président de la République, en application de l'article 17 de la Constitution et après avis du ministre de la justice, a décidé ce dimanche d'accorder à Jacqueline Sauvage une remise gracieuse de sa peine d'emprisonnement de 2 ans et 4 mois ainsi que de l’ensemble de la période de sûreté qu’il lui reste à accomplir. Cette grâce lui permet de présenter immédiatement une demande de libération conditionnelle. Le Président de la République a voulu, face à une situation humaine exceptionnelle, rendre possible, dans les meilleurs délais, le retour de Mme Sauvage auprès de sa famille, dans le respect de l’autorité judiciaire.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.