Un question orale au gouvernement sur la situation des Chrétiens d’Orient.

Mardi 12 mai, Gilbert Roger a posé une question orale au ministre des affaires étrangères et du développement international Laurent Fabius sur la plainte pour crime contre l'humanité qu'a déposée, le 10 septembre 2014, la coordination Chrétiens d'Orient en Danger (CHREDO) à l'encontre de DAESH et que le procureur de la Cour pénale internationale a décidé d'instruire.

Au moins 90 chrétiens de rite assyrien sont aux mains de DAESH, depuis la fin du mois de février 2015, à la suite de l'enlèvement, par le groupe djihadiste, des habitants de deux villages du nord-est de la Syrie, dans une zone contrôlée par des forces kurdes. La France doit agir et s'engager davantage dans la lutte contre les exactions commises à l'encontre des Chrétiens d'Orient et les diverses minorités en raison de leur religion et contre les musulmans sunnites qui ne partagent pas leurs croyances.

Aussi lui a-t-il demandé de bien vouloir lui indiquer les différentes initiatives que compte prendre le Gouvernement pour protéger les Chrétiens d'Orient et s'il est disposé à soutenir la plainte du CHREDO pour génocide et crime contre l'humanité contre DAESH devant la Cour pénale internationale.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.