Baisse des limitations de vitesse sur le réseau routier secondaire

Interv groger 2014J'ai posé, mardi, une question à Manuel Valls, ministre de l'intérieur, sur le projet de baisse des limitations de vitesse sur le réseau routier secondaire de 90 à 80 km/heure.

Cette réduction est préconisée par le comité des experts du conseil national de la sécurité routière (CNSR), dans un rapport commandé par son président, qui estime qu'une telle mesure permettrait d'épargner 350 à 400 vies chaque année, si elle s'appliquait sur l'ensemble du réseau concerné.

Or la sécurité routière est une équation complexe et la vitesse n'est qu'un facteur parmi d'autres de la mortalité sur les routes.

Aussi, avant d'envisager la mise en œuvre d'une telle limitation de vitesse, je souhaiterais que le Gouvernement indique quel en serait le coût pour l'Etat, mais également pour les collectivités territoriales, qui auraient la charge de faire modifier l'ensemble des panneaux de signalisation.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.