Voeux du Maire à l’occasion de la réception des bondynois le 25 Janvier dernier

 

 

Vœux à la population 25 janvier 2011

 

Monsieur le Préfet LAMBERT,

 

Monsieur le Sous-Préfet,

 

Monsieur le Consul d’Algérie,

 

Monsieur le Ministre Conseiller de l’ambassade du Maroc,

 

Monsieur le Consul du Sénégal,

 

Madame la représentante de Monsieur l’ambassadeur des Etats-Unis,

 

Mesdames et messieurs les parlementaires,

 

Mesdames et Messieurs les élus de la Communauté d’agglomération d’Est Ensemble,

 

Madame et Messieurs les Maires,

 

Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

 

Mesdames et Messieurs les Conseillers régionaux,

 

Mesdames et Messieurs les Conseillers généraux,

 

Monsieur l’inspecteur de l’Education nationale,

 

Monsieur le Trésorier Principal,

 

Monsieur le responsable du centre de secours,

 

Monsieur le commissaire,

 

Mesdames, messieurs les responsables des établissements scolaires,

 

Mesdames, Messieurs les responsables d’associations, les représentants syndicaux locaux, les représentants des parents d’élèves et les représentants des cultes,

 

Mesdames et Messieurs,

 

Chers amis,

 

 

C’est avec beaucoup de plaisir que la municipalité et moi-même nous vous accueillons pour cette traditionnelle cérémonie des vœux.

 

 

1.                             Bondy continue de porter des projets ambitieux

 

Malgré un gouvernement qui contraint de plus en plus le budget des collectivités territoriales, l’équipe municipale ne baisse pas les bras et se mobilise pour construire un budget de solidarité.

 

Aussi, nous maintenons nos efforts pour maîtriser les finances locales et je tiens à dire que la ville de Bondy n’a pas emprunté un seul centime depuis 3 ans, du jamais vu depuis plus de 20 ans !

 

Malgré les difficultés liées à la crise économique, nous continuons donc de porter des projets ambitieux pour la ville de Bondy et ses habitants.

 

Depuis 2003, avec la signature de la convention ANRU, la municipalité met tout en œuvre pour améliorer la qualité de vie des Bondynois. En effet, bien habiter sa ville, c’est d’abord bien se loger.

 

Aussi, nous poursuivons le Projet de Rénovation Urbaine, qui est l'un des plus importants d'IDF. Les démolitions du quartier du 14 Juillet,  de la barre Jean Moulin et de la barre des Escholiers (qui a déjà commencé) ont une portée significative. Il faut également évoquer les reconstructions de 120 logements de qualité au 14 juillet dans les rues Ronsard et Villon mais aussi en centre ville dans la rue Jules Guesde, l’avenue H. Barbusse, la rue Blanqui ou encore sur la nationale 3.

 

Nous avons également lancé un programme d’accession sociale à la propriété avec la construction de 16 pavillons vendus à des familles bondynoises sur le quartier du 14 juillet, dont la livraison sera effectuée en octobre 2011.

 

Ce programme ambitieux participe à la mise en œuvre d’une politique cohérente d’accompagnement du développement urbain, qui ne peut se faire sans une rénovation  des espaces et des équipements publics, notamment les rénovations des rue Jean Lebas, Marx Dormoy, Lucien Chapelain, mais aussi les résidentialisations (Buisson), les espaces publics comme le square de Versailles ou encore le nouveau square de la Noue Caillet – dont les travaux débuteront début septembre -. 

 

La municipalité a toujours eu la volonté politique de faire de Bondy un lieu d’excellence éducative pour tous. C’est la raison pour laquelle nous investissons fortement dans les dispositifs de réussite éducative.  Si en France, aujourd’hui, nous ne bénéficions pas tous des mêmes chances d’accéder au savoir, à Bondy, nous mettons tout en œuvre pour pallier ces inégalités en créant les conditions de réussite de nos enfants. Parce que grandir dans un territoire populaire, ça ne doit pas être un handicap !

 

En 2010, nous avons inauguré le tout nouveau centre de loisirs Saint-Exupéry. Afin de poursuivre notre politique d’accompagnement de la jeunesse et de répondre aux besoins des habitants, nous ouvrirons au mois d’avril la maison des services publics et de la jeunesse avenue Suzanne Buisson.

 

Nos efforts en matière d’investissement ne s’arrêtent pas là puisque nous avons également commencé la rénovation complète des écoles Terre-Saint-Blaise – qui s’achèvera fin juin 2011-, André Boulloche et Aimé Césaire.

 

Mais c’est également au centre et au sud de Bondy que des projets ambitieux sont réalisés pour l’accueil de nos enfants, avec :

 

. les travaux de construction d’une nouvelle crèche rue Edouard Vaillant qui ouvrira ses portes au dernier trimestre 2012 et pourra accueillir 60 berceaux.

 

. l’extension de l'école Savary, de l’école maternelle Jules ferry ou la rénovation de l'école du Mainguy, prévue en 2011.

 

. N’oublions pas également la reconstruction totale du collège Pierre Curie qui débutera en 2011 puis le lancement par la suite de la reconstruction du collège Jean Renoir avec l’aide du Conseil général.

 

 

2 – Des projets structurants pour notre ville, pour notre département

 

Cette politique de développement urbain que nous menons dans un souci d’harmonie et de cohésion du territoire permet de dessiner ensemble l’avenir de la ville de demain.

 

En 2011, nous adopterons notre Plan Local d’Urbanisme qui fixe les orientations et les règles pour le développement de Bondy pour les 20 prochaines années. Il ne s’agit pas d’un simple document administratif.

 

Ce que nous voulons, c’est que le dynamisme de Bondy profite à tous les Bondynois.

 

Mais ce que nous voulons également, c’est que la transformation de la ville se fasse dans une perspective de développement durable grâce à la création de nouveaux  espaces verts, à des mesures d’économie des ressources et d’optimisation des espaces publics, grâce notamment à la construction de bâtiments en norme BBC.

 

Au sud de la ville, deux projets d’importance : la rénovation du Pôle gare et, dans le cadre du Contrat régional, celle de la route de Villemomble.

 

En 2011, nous poursuivons  l’aménagement d’un vrai centre ville autour de la mairie avec la rénovation de l’Esplanade de l’hôtel de ville et l’agrandissement du square du 19 mars – qui sera achevé avant l’été – et la création d’une belle place de marché en face du futur éco-quartier de Lattre.

 

Nous portons aussi un projet d’aménagement ambitieux avec la reconquête des berges du Canal de l’Ourcq et de l’ex-RN3, en collaboration avec Antoine Grumbach, un des 10 architectes du Grand Paris.

 

Ces berges doivent devenir un lieu de vie et de loisirs pour les Bondynois. Leur acquisition devra permettre de renforcer le développement économique et de faire de cet espace transversal et stratégique un bassin d’emplois. Ces berges représentent donc un formidable potentiel pour notre ville mais également pour l’ensemble du territoire séquanodyonisien, car n’oublions pas que Bondy est la porte d’entrée Est de l’intercommunalité et du département de la Seine-Saint-Denis.

 

Mais dynamiser la ville, c’est aussi développer le réseau de transports avec notamment l’arrivée du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) qui reliera la Porte de Pantin à Livry Gargan, permettant ainsi de renforcer l’attractivité de notre territoire.

 

Enfin, n’oublions pas la formidable opportunité que représente l’arrivée du métro Arc Express et deux stations de métro sur notre commune.

 

 

3 – Bondy continue de porter l’excellence pour tous ses concitoyens

 

Vivre notre ville c'est aussi permettre à chaque Bondynois de préparer son avenir dans de meilleures conditions, c’est aussi  développer des lieux, des initiatives ou tout simplement des occasions de se retrouver ensemble. Nous avons su créer ses rendez-vous conviviaux avec :

 

. le succès de l’université populaire « Averroès »

 

. le lancement  des conférences de Terra Nova sur les grands sujets de société, la première conférence a réuni plus de 200 personnes !

 

. la création d’un auditorium A & R Tribouilloy de 220 places qui ouvrira ses portes en 2012  pour la  maîtrise Radio France mais aussi pour diversifier et renforcer la programmation culturelle de la ville.

 

Je veux terminer mon intervention en affirmant qu’ensemble, élus et citoyens, nous devons rester mobilisés et encore plus vigilants au respect des libertés publiques.

 

Nous devons veiller au maintien d’une offre de services publics de qualité en poursuivant la mobilisation :

 

. contre la suppression de 130 postes d’ici 2012 sur le groupement hospitalier Jean Verdier/ Avicenne/ René Muret, contre la fermeture de lits à Jean Verdier ;

 

. contre la suppression de 16 000 postes d’enseignants et contre la logique budgétaire qui vise à récompenser les recteurs d’académie avec l’institution d’une indemnité de 22 000€ attribuée à ceux qui auront supprimé les postes d’enseignants avec zèle !

 

Et dans le même temps, on supprime les allocations familiales pour les parents défaillants !

 

Aussi, alors que le gouvernement actuel n’a de cesse de remettre en cause les acquis sociaux du peuple de gauche, je souhaite que nous nous souvenions des grandes dates qui ont marqué la dernière moitié du 20e siècle. En 2011, nous commémorerons la victoire de la gauche en 1981, mais également le 30e anniversaire de l’abolition de la peine de mort, l’une des plus grandes lois de la République, qui fut adoptée après des débats passionnés dans notre société. J’espère que d’autres victoires viendront bientôt et que nous pourrons nous tourner vers l’avenir avec confiance…

 

Enfin, je tiens à remercier tous les responsables des associations sociales, sportives, culturelles qui animent la vie de nos quartiers ainsi que les bénévoles qui s’engagent au quotidien à leurs côtés.

 

Bien sûr, tout cela ne serait pas possible sans les collaborateurs de la ville qui travaillent pour que Bondy soit plus agréable à vivre tous les jours. Je tiens ici à les remercier chaleureusement.

 

Je vous adresse au nom de l’ensemble du Conseil municipal de Bondy tous nos vœux de bonheur et de réussite pour cette nouvelle année.

 

 

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.