Inédit! Un plan départemental pour les collèges en Seine Saint-Denis

Seance_dimanche Il aura fallu deux séances et un ballet à deux entre les groupes PCF et UMP jouant les vierges effarouchées pour adopter en séance publique du conseil général un plan de constructions/rénovations lourdes de 21 collèges et des travaux programmés dans les autres ainsi que l'inscription de 29 millions d'euros pour le tout numérique au collège.

Deux séances, car les élus (es) PCF et UMP gênés aux entournures de n'avoir pas portés eux même une telle volonté. Alors les uns, communistes en l'occurence de remarquer qu'après trente ans de gestion longtemps solitaire du pouvoir, ils préféraient la revendication à toute idée d'action concrète. Pour sortir un collège lorsqu'ils présidaent le département, il fallait compter en moyenne 10 ans et être dans le "bon territoire".

Pour les autres UMP, comment voter un plan qui canton par canton irait bien, mais donnerait la part belle, à un conseil général socialiste et à son président Claude BARTOLONE, qui mène un budget de révolte contre N. SARKOZY et son gouvernement, impensable pour les caciques de droite.  Alors péniblement, les uns et les autres ont fuit le débat jeudi dernier en quittant la salle pour éviter leur propre turpitude.

 C'est donc un conseil général clairsemé sur ses bancs qui ce matin dimanche a repris ses travaux. En fait seuls les élus (es) du PS et de la Gauche citoyenne ont siéger, seuls non, car Jean-Jacques KARMANN, élu à Aubervilliers et représentant une des tendances du PCF a tenu, avec beaucoup de courage et ténacité à venir développer ses arguments et opinions. Un conseiller général apparenté PCF de Saint-Denis, est quant à lui venu grossir les rangs des auditeurs! bonjour la représentativité, peut être top heureux qu'un nouveau collège vienne malgré tout dans son canton, mais sans sa voix! La communauté scolaire de J. Lurçat comprendra pourquoi 10 après les collégiens sont encore dans des préfas. Allez savoir comment les électeurs de St Denis s'y retrouveront!!!

Le plan après un beau débat à été adopté à une large majorité 17 voix pour 1 contre.

La mise en oeuvre imposant d'autres séances publique du conseil général.

Voici en PDF le discours de Claude BARTOLONE, président du Conseil Général.

Téléchargement Discours PEI

 

21_operations

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.