Loi littoral: la polémique et quelles solutions

Après le drame de la tempête de dimanche conjugué aux grandes marées, tout le monde se rue sur la Loi littoral. C'est vrai celle ci détermine les risques majeurs liés aux risques de terres inondables.

Pour mémoire ces risques peuvent aussi survenir sur la Marne et la Seine, et qu'y fait-on?

Je n'ose aborder le besoin de constructions anti sismiques pour des régions françaises, est ce bien observé? J'en doute!

Alors oui la Loi prévoyait de ne pas rendre constructibles ces zones…Et plus de 100 000 logements ou équipements publics (maisons de retraite…) et espaces commerciaux ont été autorisé à la construction.

Qui est responsable? Tout le monde: élus locaux, banquiers, constructeurs, Etat…Chacun voulant  rendre la souplesse au développement économique et touristique de la vendée ou des charentes.

Mais si telle était la volonté…Pourquoi ne pas s'être inspiré de l'exemple hollandais en construisant de véritables digues performantes? Ou bien refuser toute dérogation à la construction sur des zones clairement définies et entretenues par les pouvoirs publics.

Alors soyons positifs dans cette catastrophe. La solidarité s'organise pour les malheureuses victimes. Mais il faudra aussi en tirer les conséquences pour éviter de tels drames.

Et puis il faudra aussi réfléchir au circuit des contestations de constructions: le tribunal administratif est-il la meilleur instance pour juger les différents entre collectivités et pétitionnaires (ceux qui projètent ou réalisent une construction). Il faudrait certainement imaginer une "chambre spéciale" connaissant bien les règles des PLU et d'urbanisme pour sanctionner véritablement les débordements et non-respects des règles de construction. Combien de démolitions de constructions illicites ont elles été prononcées en France? Je n'en connais qu'une dans le Sud de la France.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.