Brice HORTEFEUX et les « petits vieux », une histoire d’amour, ou électoraliste?

Un meurtre est par essence, par nature inacceptable. Jamais, nous ne pourrons nous résigner à voir la violence gagner du terrain.

Alors après le drame de l'Oise, voir le ministre de l'intérieur en appeler à la Loi pour la renforcer et prendre des dispositifs particulier pour des actes commis envers des personnes âgées, franchement la ficelle ressemble à une corde!

Notre dispositif pénal est disponible pour condamner lourdement tout criminel…Mais la question serait plutôt: où sont les policiers qui devraient aider à renforcer le sentiment de tranquillité publique?

Et à cette question Brice HORTEFEUX reste muet, paralysé de honte, car point de police, point de forces de l'ordre se promenant dans les quartiers!

Voilà la triste réalité, et à quelques semaines des élections régionales, il a voulu faire un écran de fumée de ses incompétences. mais il avait oublié le caractère "trempé" de la Garde des Sceaux qui l'a renvoyé dans ses cordes.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.