La Seine-Saint-Denis s’expose au SIMI pour attirer entreprises & investisseurs

Voici l'article publié par J. DUFFE, journaliste au Parisien (édition 93) qui relate la première journée au SIMI:

Profiter
au mieux d’une sortie de crise
qui se fait attendre : c’est l’objectif de Seine-Saint-Denis
Avenir, l’agence de développement du département, qui inaugurait
hier son stand au Salon international de l’immobilier d’entreprise
(Simi), porte Maillot à Paris.
Un an après sa création, le bras armé du conseil général pour le
développement économique mise notamment sur l’accueil de petites
et moyennes entreprises innovante.

Une
pépinière numérique à Aubervilliers.
Véritable
noeud de l’Internet francilien, la Seine-Saint-Denis séduit les
entreprises spécialisées dans les contenus et les services
numériques. Pour les aider à s’installer dans les meilleures
conditions, le conseil général prévoit la création en décembre
2010 d’une pépinière d’entreprises numériques dans l’enceinte
des EMGP d’Aubervilliers. Vingt-cinq entreprises devraient y
prendre place pour une durée maximale de deux ans. « Ce sera la
première en Ile-de-France, la sixième ou la septième en France »,
assure Gilbert Roger, premier vice-président (PS) du conseil général
en charge de l’économie.

Des
financements sur mesure.
L’autre
défi des entreprises innovantes et des start-up que le 93 souhaite
attirer, c’est la levée de fonds propres. Pour répondre à cette
attente, Seine-Saint-Denis Avenir organisera au printemps prochain
une convention d’affaires qui réunira le même jour et en un même
lieu les entreprises déjà créées ou en développement et des
investisseurs, capitaux-risqueurs ou financeurs individuels. Une
première dans le 93. L’agence souhaite même créer un réseau de
business
angels,
ces
investisseurs privés qui placent une partie de leurs économies dans
des entreprises en développement.

Un
réseau d’élus locaux.
Des
PME, oui, mais sur tout le territoire. « On ne veut pas que
s’installe le sentiment qu’en Seine-Saint-Denis il y a de grands
pôles de développement comme la Plaine-Saint-Denis ou Roissy et le
désert autour », souligne Gilbert Roger. Pour mieux cibler les
demandes des collectivités, le département réunira le 15 décembre
à Rosny les élus en charge de l’économie des quarante villes du
93 et trois entreprises importantes dans chaque commune. Le
rendez-vous devrait aboutir en 2010 à la création de deux réseaux
: un forum des collectivités et un club d’entreprises qui auront
vocation à travailler ensemble.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.