Quand on diffame, on paie! Avis aux amateurs.

Sur le "Bondy-Blog", un internaute prenait un malin plaisir avec un pseudo de déposer sur des notes des commentaires blessant voir inexact et critiques sur le Maire de Bondy, Gilbert ROGER.

Jusqu'au jour où ce même internaute est allé à écrire des propos injurieux sur la probité du Maire. Averti ce cela, j'ai immédiatement saisi la direction du Bondy-Blog pour signaler ce commentaire litigieux et conseillé de le supprimer. Il est tout de même resté plusieurs jours entraînant d'autres commentaires.

Ayant imprimé ce que je jugeais diffamant (j'aurais selon l'auteur utilisé des subventions versées à l'association sportive pour -remplir les caisses du PS").

J'ai donc porté plainte comme citoyen, et demandé aussi l'autorisation au conseil de déposer plainte en ma qualité de Maire.

Une enquête policière a permis d'identifier l'internaute, de remonter jusqu'à lui. Et un juge a décidé de présenter cette affaire au tribunal. La Justice vient de rendre publique son délibéré:

L'auteur est condamné pour diffamation publique à 500 euros d'amende .

1 euro de dommages et intérêts au titre du préjudice moral (ce que je demandais)

A payer l'ensemble des frais de Justice. (et ils sont lourds!)

Cette décision devrait établir une juris prudence car un vide semblait exister dans l'arsenal pénal.

En tous cas elle devrait amener ceux et celles qui pensent commenter en toute impunité et en en se croyant à l'abri de poursuites car utilisant de fausses adresses internet, à réfléchir à deux fois avant de s'amuser à tenter de discréditer des citoyens par des commentaires sur des blogs d'autrui.

A bon entendeur, et en ce qui me concerne je n'hésiterais pas à poursuivre toute personne qui ne se conformerait pas au respect d'autrui.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.