Drame à Sevran: comment concilier sécurité incendie et tranquillité publique?

Quoi de plus triste, de plus inhumain que la perte de cinq personnes dans ce terrible incendie . Naturellement, la colère des locataires s'entend. Mais il ne faut pas confondre ces trappes techniques qui permettent d'accéder aux toitures-terrasses et des « issues de secours ». La presse s'est bien vite emportée dans des analyses douteuses ?

D'ailleurs selon plusieurs sources, l'incendie serait d'origine criminelle.

Car le plus grave est sûrement dans l'information réelle de ces dealers qui font de ce quartier leur propriété, qui ont placé des containers, des caddies et autres objets pour ralentir les éventuelles descentes de police.

Les locataires vivent dans la peur et l'incendie ravive les phobies.

Oui, les trappes d'accès en terrasses — à ne pas confondre avec les skydomes de désenfumage — sont souvent neutralisées, car ce sont des accès techniques et bien souvent les dealers & voyous les utilisent comme échappatoires et espaces pour caillasser policiers ou pompiers. J'ai moi-même connu cela lors d'un incendie pas loin du centre-ville, lors d'une intervention de pompiers!

Alors, pleurons les morts, mais agissons aussi pour rendre la dignité aux locataires, les élus locaux le demandent à Sevran depuis des mois et nous aussi. Nous devons le droit à la tranquillité et à la sécurité pour tous et je continue à dire surtout dans les quartiers populaires.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.