Tripatouillage des circonscriptions législatives: la théorie des dominos

Vous le savez peut être, mais depuis plusieurs mois, un ministre est chargé du découpage électoral. Prétexte louable: la prise en compte de la nouvelle population et d'un nécessaire équilibre entre chaque circonscription.

  • Subtil, le gouvernement UMP a décidé de fixer définitivement (?) à 577 députés (es) siégeant à l'assemblée nationale.
  • Plus subtil encore: 11 circonscriptions sont dévolues aux "français de l'étranger"…Corps électoral dont on connait depuis la 'nuit des temps" son penchant à droite.

La théorie des dominos:

Prenons donc les conséquences pour notre département de 1,6 millions d'habitants. On doit rendre 1 député. Ne vous inquiétez pas en rase campagne les ciseaux du découpeur seront plus lâches.
Alors devinons quelle famille politique doit rendre une circonscription dans notre beau département ? L'UMP ! Vous rigolez.
Le PS bien sûr. Et pour ne pas ouvrir trop de fronts de contestations à gauche…On conforte le PCF ( le silence des agneaux, aucune réaction officielle de ce parti politique).
Ainsi on découperait en offrant La Courneuve à l'actuelle circonscription de MG BUFFET…Et ainsi avec la théorie des dominos les ciseaux découpent  au moins 3 circonscriptions actuellement détenues par un (e) député (e) PS, histoire de fragiliser les rapports de force en espérant en gagner au passage.
Pas belle la vie ?
On sait bien aussi qu'en ces temps de crise économique, les électeurs ont d'autres chats à fouetter.
Voilà la théorie des dominos mise en oeuvre par les spécialistes du tripatouillage électoral sous des silences complices, et l'aimable sauvetage des circonscriptions de droite.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.